samedi 21 avril 2018

Lauréat de Short Édition !

Hello ! Je crois que je n'en avais pas encore parlé par ici (sur ma page Facebook oui), mais suite à vos votes sur ma bande dessinée "J'arrive, mamie !" sur Short Édition, j'ai été lauréat du Grand Prix Automne 2017, j'ai été rémunéré et publié dans le recueil papier Short 22 !

C'est top, encore un grand merci à toutes celles et tous ceux qui m'ont soutenu ! Ça fait plaisir de se voir publier sur du papier ! 








Si ça vous intéresse, le livre est commandable en cliquant sur la couverture du recueil dans la colonne de gauche ! 


Bref, merci, merci et je retenterai sûrement l'expérience plus tard ! À plus !


samedi 24 mars 2018

"Bug Livre 1" (critique) - #1Blog1BD


Salut, vous !

Comme l'année dernière, le site de vente PriceMinister a relancé son offre La BD fait son festival.
Pour rappel, le principe est simple et très cool (copié/collé de l'année dernière, la flemme de tout récrire ^^) : Le site offre une BD à un blogger BD en échange d'une critique. Il y'a une liste de plusieurs BD au choix, on en sélectionne trois et si l'on est choisi, on en reçoit une des trois. Une fois la critique parue sur le blog, le but est après de mettre en valeur les meilleurs critiques, pour faire à la fois de la pub à l'album, au blog de celui qui a fait la critique et à PriceMinister.

Deuxième fois donc que je participe à cette opération, et après S'enfuir - Récit d'un otage de Guy Delisle, cette année j'ai reçu le dernier d'Enki Bilal : Bug, Livre 1, chez Casterman.





Je tiens à préciser avant toute chose que c'est le premier Bilal que je lis (oui, je sais, c'est pas bien...), il n'y aura donc aucune comparaison avec d'autres bouquins du même auteur dans la critique qui suit ! :)



  • Alors, déjà, un petit résumé de l'album :



Bug présente une histoire se déroulant en 2041, où un bug numérique intervient et fait que tous les réseaux, programmes et machines informatiques de la planète ne fonctionnent plus pour une raison inexpliquée... 

Une équipe est envoyée en parallèle chercher les survivants envoyés précédemment sur Mars. Des survivants, il n'y en aura qu'un, mais un homme qui semble avoir une sorte de science infuse et qui connaît en effet tout sur tout... Cette bizarrerie est-elle liée au bug informatique ? En tout cas, cet homme va être rapidement recherché par de nombreuses personnes pour ses connaissances, lui, tout comme sa fille, Gemma







  • Mon avis là-dessus !

Narrativement, l'histoire de Bug est très intéressante, elle nous présente le monde tel qu'il pourrait l'être dans une vingtaine d'années et nous rappelle que sans l'outil informatique et numérique, aujourd'hui comme ce qui sera sûrement le cas en 2041, notre vie deviendrait sans doute complètement différente ! La preuve étant que je ne pourrais même pas écrire cette critique, hé !

Mais plus que ça, les personnages présentés par Enki Bilal sont mystérieux pour la plupart, mais à la fois attachants. On a envie d'en apprendre un peu plus sur eux !

Graphiquement, le dessin de Bilal est très très beau, pas un style dont je suis hyper fan, mais ça n'empêche pas qu'il soit très très beau et qu'il serve plutôt bien le récit. Pareil dans le choix des cadrages, les scènes fonctionnent très bien entre elles. Les pages sont peu chargées en cases, ce qui est pas mal et qui laisse donc place à de grandes cases qui en mettent plein les yeux. Là-dessus, les superbes couleurs directes aident aussi, et c'est vrai que la palette de Bilal est bien choisie et très agréable ! Là où j'ai plus de mal, c'est avec le choix de typographie, surtout celle des cadres blancs qui laissent place aux pensées du héros Kameron Obb, qui est une typographie qui ne colle pas trop au dessin je trouve. J'ai moins de mal avec celle des bulles, par exemple, même si je ne suis pas hyper fan non plus...





  • Pour résumer un peu :


Ce Livre 1 de Bug est très intéressant, à la fois pour sa forme graphique, comme pour sa thématique. Celle-ci aurait pu être complexe à gérer en fonction du point de vue utilisé, ici il n'en est rien puisqu'une vraie histoire prend place autour de ce bug et qu'on a bien envie de lire la suite en sortant de ce bouquin !

Niveau dessin, si vous êtes habitué à me lire sur ce blog, vous n'accrocherez sans doute pas à première vue au style de Bilal (beaucoup plus réaliste que ce que je fais moi). Aux premiers abords, je ne savais pas si j'allais accrocher, mais son dessin est vraiment très chouette et très agréable à voir :)

Pour noter ce livre, je lui mettrai un beau 16/20 !.
J'ai en plus entendu dire que Bilal avait fait mieux, faudra que je m'empresse d'en lire d'autres...


Merci PriceMinister pour la découverte et merci d'avoir lu cette critique !






PS : Et je reviens bientôt avec un retour suite à ma publication sur Short Édition ! 




samedi 10 mars 2018

P'tite Illu...

Salut ! Voici une p'tite illustration qui traînait sur mon ordinateur depuis le mois de décembre !






Rien de plus à ajouter, si ce n'est que j'espère que vous aimerez bien !


À plus ! :)


samedi 17 février 2018

Une histoire prise de tête !.. (8 pages)

Bonjour !

Je vous présente ici une histoire courte de 8 pages, réalisée dans le cadre de mon cours de BD à l'école. Les contraintes étaient 3 images imposées (la toute première et la grande sur la page 4, d'après des croquis du dessinateur Blutch) et celle tout en bas de la page 6 (extraite d'un film de Buster Keaton). Une autre contrainte était l'improvisation, le style et le nombre de pages étaient libres !

Voilà, j'espère que cette petite histoire vous plaira ! Bonne lecture !

Scénario, Dessin & Couleur : Kuash



































... Et à la prochaine, les amis ! ;) 


dimanche 21 janvier 2018

BD - L'enfance de Jackson Pollock...

Bonjour tout le monde !

Déjà, premier petit point, si vous trouvez qu'il y'a moins de contenu par ici qu'avant, ce n'est pas que je ne fais rien (au contraire, haha !) mais que je suis moins motivé qu'avant à l'idée de tenir ce blog et la page Facebook...

... Ce n'est pas pour autant que je compte arrêter, hein ! Peut-être publier moins souvent, ou varier un peu plus le contenu, ou ne pas raconter ma vie dans chacun des posts de ce blog (comment ça c'est ce que je suis entrain de faire en ce moment ?...)...

Donc, aujourd'hui, une bande dessinée réalisée dans le cadre de mon cours d'anglais à l'école sur l'artiste Jackson Pollock (peintre de l’expressionnisme abstrait). Mais en gros, pour résumer, il raconte avoir rencontré les Navarros et cela a changé sa vision de l'art. J'ai donc un peu caricaturé tout ça ! ^^


Scénario, Dessin & Couleur : Kuash







Voilà les amis, j'espère que ça vous aura plu ! À très bientôt ! :)

PS : Vous l'aurez sans doute remarqué, le design du blog a enfin changé, ce n'est peut-être pas la version définitive mais je le trouve moins chargé comme ça et plus lisible !